NOS FILMS

LE TEASER DES CINEASTES NON ALIGNEES

ICI, les fiches techniques sommaires de nos productions. Nous sommes toutes cinéastes de long métrage fiction ou documentaire ou de film expérimental.

Vous pouvez faire appel à nous pour des cartes blanches thématiques, des rencontres avec des scolaires… Nous partagerons nos expériences filmiques.

A bientôt

  • FILMS DE R.B.E

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • FILMS DE NASSIMA GUESSOUM

– 10949 FEMMES

Documentaire / 76mn / 2014 – Sortie cinéma le 27 avril 2016 – Production : Le GREC (France) / Nord Sud (Algérie)

Image & Son : Nassima Guessoum & Houssem Bokhari / Montage : Houssem Bokhari

SYNOPSIS : À Alger, Nassima Hablal, héroïne oubliée de la Révolution algérienne, me raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour une Algérie indépendante. Charmante, ironique et enjouée, elle me fait connaître ses amies d’antan Baya, infirmière dans les maquis et Nelly, assistante sociale dans les bidonvilles de la capitale. Chaque année, je rends lui visite. À travers ses récits je reconstitue un héritage incomplet.

 – ON SE LA RACONTE

Documentaire / 64 mn / 2019 – Production Remembeur

Image, son et montage : Nassima Guessoum

SYNOPSIS : A l’occasion de la tournée de l’exposition du Téléphone Arabe, Myriam, Alassane, Lamia, Djangou, Ouali, Vénus, Ouali, Marjorie et d’autres habitants, ont  partagé un récit dans la cabine du bus, aménagée en espace de rencontre et de dialogue. Ils nous racontent les discriminations et le racisme au quotidien, nous apportent leurs réflexions et leurs expériences, sur une question majeure de la société française. rencontres avec des scolaires… Nous partagerons avec vous nos expériences filmiques.

 

GIRLS DON’T FLY

un film de MONIKA GRASSL

Documentaire / 90min / 2016 – Sortie cinéma Novembre 2016 – Production : INDI FILM (Allemagne) / MISCHIEF FILMS (Autriche)

contact: monika.grassl27@gmail.com

GIRLS DON’T FLY

SYNOPSIS

en francais:
Une piste d’atterrissage un hangar et une salle de classe au milieu de la brousse ghanéenne. C’est ici que deux jeunes filles, Lydia et Esther, souhaitent réaliser leur rêve : devenir pilote. Elles ont rejoint la première école d’aviation pour filles d’Afrique de l’ouest, un projet humanitaire ambitieux et prometteur. Les jeunes femmes y voient une chance unique de s’affranchir de la société patriarcale pour voler de leurs propres ailes. Mais ce rêve a un prix; pour réussir il leur faudra se conformer aux méthodes occidentales d’un formateur britannique autoritaire.

in English:
An airstrip, a hangar and a classroom somewhere in rural Ghana: This is the place where 18-year-old Lydia and 20-year-old Esther hope to achieve their dream: learning how to fly. They have joined the first aviation school for girls in West Africa. There, an ambitious Englishman wants to train young women from rural areas to become pilots. According to the praise it received resulting from vast media coverage, this flying school might be no less than a godsend for young ambitious girls, looking for a future beyond the patriarchal structures of their society. But appearances are deceiving. Yet, during training and everyday life at the Aviation Academy Western ideals collide with African values, and the girls gradually realize, that their dream of flying comes at a price.